November 9 – Colleen Hoover

1551038033323.jpg

72b53-laure2ben2blivre2b252812529

Fallon et Ben se rencontrent par hasard alors que leur vie est en train de changer.
La jeune femme est sur le point d’aller s’installer à New York où elle espère poursuivre une carrière d’actrice au théâtre. Ben veut devenir écrivain.
Ils se croisent comme des étoiles filantes mais l’intensité de ce qu’ils partagent les pousse à se fixer un rendez-vous annuel, le neuf novembre.
Fallon devient alors la source d’inspiration du roman de Ben. Chaque rendez-vous est une mine d’informations pour lui et, pour tous les deux, c’est le moyen de faire le point sur leur vie.
Jusqu’au jour, un neuf novembre évidemment, où Fallon se met à douter de ce que Ben lui raconte sur lui-même. Peut-il avoir inventé sa vie comme un roman ? Et pourquoi ferait-il une chose pareille ?

63550-laure2ben2blivre2b252822529

Colleen Hoover est célèbre pour ses romances touchantes aux sujets compliqués. J’entendais énormément parlé de November 9, c’est donc tout naturellement que je l’ai sorti de ma PAL fin 2018.

On rencontre Fallon, une jeune fille mal dans sa peau, un 9 novembre déjeunant avec son père. Ce jour peut paraître banal pour beaucoup mais pas pour elle, puisqu’il s’agit d’une date anniversaire. Le repas se passe très mal et un jeune homme, Ben, vient à sa rescousse. Elle ne le connait pas, ne l’a jamais vu mais est beau comme un dieu. Ils vont apprendre à se connaitre tout au long de cette journée. Sauf que la jeune fille doit partir pour New York le lendemain afin de faire décoller sa carrière d’actrice. Ils vont donc décider d’instaurer un rendez vous annuel afin d’apprendre à se connaitre d’avantage. Entre les deux anniversaires, ils ne prennent aucun contact l’un avec l’autre et vivent leurs vies pleinement.

Les personnages sont très touchants. Fallon a beaucoup de mal à s’accepter depuis un accident qui est arrivé quelques années auparavant et Ben, écrivain, se trouve devant une page blanche en manque d’inspiration. J’ai beaucoup aimé la fragilité de nos deux jeunes et la façon dont ils se font du bien l’un l’autre. Même si au début je trouvais leur relation trèèèèès rapide, il ne faut pas oublié qu’ils se sont vu une seule journée avant de commencer leur rituel, la relation évolue de façon très belle. On veut les voir ensemble à la fin.

J’ai adoré ce concept de rencontre tous les ans. Même si on ne voit pas les personnages évolués entre deux, on voit de belles différences chaque année. Tous les ans, ils se donnent des missions pour l’année en cours qui va permettre de les faire grandir et de repousser tous leurs troubles. Les sujets abordés sont très durs et on se demande encore une fois, comment l’autrice va les aider à en guérir. Comme dans chaque vie, 6 ans c’est long et donc il se passe énormément de rebondissement. Colleen Hoover a joué avec mon cœur pendant tout le roman.

Encore une fois ce n’est pas un coup de cœur puisque je n’ai pas trouvé l’histoire addictive. La plume est assez fluide mais il y a des longueurs par moment et je pouvais vite décrocher.

Parution : 26 Octobre 2017
Editions : Hugo Roman
Nombre de pages : 353
Prix : 17 €

untitled design (2)untitled design (2)untitled design (2)untitled design (2)untitled design (2)

Avez vous aimé ce roman ?
La bise !

5 réflexions sur “November 9 – Colleen Hoover

Répondre à Rowenabookine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s