The Shakespeare Sisters #2 : à la grâce de l’automne – Carrie Elks

1556644418832.jpg

72b53-laure2ben2blivre2b252812529

RENCONTREZ LES SŒURS SHAKESPEARE
QUATRE SŒURS, QUATRE HISTOIRES, QUATRE MANIERES DE TROUVER LE GRAND AMOUR

L’amour s’épanouit quand on s’y attend le moins…

Juliet Shakespeare en a sa claque de l’amour. Entre le développement de sa boutique de fleurs et son adorable fille qu’elle élève seule après une séparation houleuse avec son futur ex-mari, sa vie de femme est assez compliquée comme ça.

Mais quand Ryan Sutherland, séduisant père célibataire d’un petit garçon, emménage dans la maison voisine, tout change. Malgré ses efforts pour l’ignorer, Juliet ne peut rien contre le magnétisme de son voisin, un Roméo décontracté qui suscite en elle des émotions irrépressibles.

Ryan est photographe. Il n’est revenu dans sa ville natale du Maryland que pour quelques mois. Alors, à quoi bon tomber amoureux d’une femme qu’il devra rapidement quitter ? Mais c’est méconnaître Juliet, la mystérieuse et belle rouquine d’à côté. Et en elle, il se pourrait bien qu’il ait trouvé tout ce qu’il a jamais désiré au monde…

63550-laure2ben2blivre2b252822529

Merci Hugo Roman pour l’envoi de ce roman !

Je vous parlais du premier tome il y a peu de temps. J’avais bien aimé mais sans plus. J’avais trouvé ça très frais mais pas exceptionnel avec pas mal de longueurs. Autant vous dire que celui ci n’est pas du tout dans le même mood. Ce que j’adore dans cette saga c’est que ce sont des tomes compagnons. Alors oui ils vont spoiler un chouilla les tomes précédents mais on est dans la romance donc la fin est prévisible. Petite mention spéciale pour la dédicace par l’autrice. Une petite attention qui m’a énormément touché.

Ici on fait la connaissance de Juliet qui est maman en instance de divorce. Elle est oblige de vivre 1 an séparée de son mari pour officialiser le divorce. Elle rencontre son nouveau voisin, Ryan, qui a un fils dans la même classe que sa fille. Il est photographe et n’est là que pour quelques mois.

Contrairement au tome précédent, j’ai trouvé ce tome addictif dès le début. Déjà on veut savoir ce qu’il s’est passé avec son ex mari et comment Juliet va se sortir de cette situation. C’est bien simple, je n’ai pas réussi à décrocher de la journée. J’ai découvert une plume fluide et addictive sans longueurs.

Juliet est une jeune femme que j’ai beaucoup aimé. Elle est beaucoup plus mûre que Cesca. On peut le voir dans sa façon de se comporter avec Ryan, avec sa fille et avec son ex mari. D’ailleurs ce dernier m’a fait péter des câbles. C’est bien simple, j’avais totalement envie de le frapper à chacune de ses apparitions. Au début je me suis dit que c »était peu réaliste mais avec beaucoup de recul pas du tout. C’est très réaliste et tout le monde peut le vivre. La jeune femme fait passer sa fille et tout le reste en premier plan devant son propre bonheur.

Ryan quand à lui est exceptionnel. C’est un philanthrope qui cherche un semblant de stabilité dans sa vie et la vie de son fils. On sent que c’est un baba cool qui ne se prend pas la tête. Peut être un peu trop mais ça donne envie de prendre du recul sur beaucoup de problèmes dans nos vies. Les deux personnages sont donc complètements opposés et vont très bien se compléter. Quand on dit que les opposés s’attirent, ici c’est clairement le cas. Et ils en sortent grandis.

Parution : 11 Avril 2019
Editions : Hugo Roman
Nombre de pages : 355
Prix : 17 €

untitled design (2)untitled design (2)untitled design (2)untitled design (2)untitled design (2)

Avez vous le cette saga ?
La bise !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s