And I Darken – Kiersten White

1569074026050.jpg

72b53-laure2ben2blivre2b252812529

NO ONE EXPECTS A PRINCESS TO BE BRUTAL. And Lada Dragwlya likes it that way. Ever since she and her gentle younger brother, Radu, were wrenched from their homeland of Wallachia and abandoned by their father to be raised in the Ottoman courts, Lada has known that being ruthless is the key to survival. She and Radu are doomed to act as pawns in a vicious game, an unseen sword hovering over their every move. For the lineage that makes them special also makes them targets. Lada despises the Ottomans and bides her time, planning her vengeance for the day when she can return to Wallachia and claim her birthright. Radu longs only for a place where he feels safe. And when they meet Mehmed, the defiant and lonely son of the sultan, who s expected to rule a nation, Radu feels that he s made a true friend and Lada wonders if she s finally found someone worthy of her passion. But Mehmed is heir to the very empire that Lada has sworn to fight against and that Radu now considers home. Together, Lada, Radu, and Mehmed form a toxic triangle that strains the bonds of love and loyalty to the breaking point.

63550-laure2ben2blivre2b252822529

J’ai découvert ce roman grâce à la lecture commune du mois en VO de Juillet. Je suis directement tombée amoureuse de la couverture si bien que j’ai pris les trois tomes en une fois. En même temps c’est un bel objet-livre. Nous avions prévu de le lire sur tout le mois et je pense que ce n’était pas une bonne idée pour moi puisqu’à la moitié je l’ai abandonné. J’ai tout de même décidé de le reprendre en août pour voir ce qu’il avait dans le ventre. Et je n’ai pas été déçue.

Il y a deux écoles pour ce roman : soit on adore soit on déteste. Et comme je ne fais pas comme les autres, j’ai créer mon groupe de pas mal du tout. Le début est extrêmement lent. On apprend à connaitre les personnages et leur caractère mais il ne se passe pas grand chose. J’avais même peur de ne pas tout saisir. Pour moi, tout ce que je lisais, je n’en voyais pas l’intérêt pour le roman.

On rencontre donc Lada et Radu qui sont les enfants du dirigeant de leur pays, Wallachia. Ils vont être envoyés chez les ennemis puisqu’ils deviennent assez âgés pour comprendre tout ce qu’il se passe. Ils font donc la connaissance de Mehmed le fils du sultan Ottoman. Nous avons un choc des cultures vraiment présent ici avec le coté Occidental de Wallachia et l’Orient de l’empire Ottoman. Ce roman n’est autre qu’une réécriture de Dracula sans vampires. Ne connaissant pas bien le mythe de ce dernier, j’ai dû passer à coté de beaucoup de clins d’œil.

Lada est la plus âgée de la fratrie. C’est une badass depuis sa plus tendre enfance et fonce dans le tas à chaque occasion. Elle n’a pas froid aux yeux et on le comprend rapidement. Radu quant à lui est tout le contraire. Il a eu l’habitude de se faire défendre par sa soeur et se fait marcher dessus.  On voit rapidement que ce n’est pas parce qu’on ne fait pas de bruit, qu’on est un bon à rien. Loin de là.

Parution : 28 Juin 2016
Editions : Delacorte Press
Nombre de pages : 475
Prix : 18 €

4 étoiles

Avez vous lu ce roman ?
La bise !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s