Calendar Girl Septembre – Audrey Carlan

~ Résumé ~

Revenir à Vegas devrait être une joie pour Mia, et pourtant tout va mal. Elle n’a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l’argent à son client précédent qu’elle ne peut pas rembourser pour l’instant, et l’état de son père ne s’améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n’a eu de ses nouvelles. Mia est totalement dévastée. Elle va prendre la seule décision qui s’impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l’hôpital, va obtenir ce qu’il veut. En tout cas, c’est ce que Mia va lui laisser croire.

~ Mon avis ~

Allez c’est bientôt la fin. Et c’est à peu près ce que je me suis dit au fur et à mesure de cette saga. Dans ce dernier tome, on se retrouve à Las Vegas. Mai, Maddie et Max sont au chevet du père des deux filles. Celui ci est très mal en point et est entre la vie et la mort. C’est un moment très triste qui réunit les trois frères et soeurs.

En parallèle, Blaine réclame son argent. Le jeune mafieux propose d’ailleurs à la jeune fille un échange. Il enlève sa dette si elle retombe dans ses bras. J’ai donc détesté Blaine pour tout ce qu’il fait depuis le début. C’est un vrai méchant et on sent que c’est un tome qui annonce un grand tournant dans la suite de la saga. 
Pour finir, Mia, qui n’a aucune nouvelle de Wes, apprend qu’il a été pris en otage avec toute son équipe et que personne ne sait s’ils sont en vie ou non. 
On sent que ce mois est également un tournant dans cette saga. Après les bons mois d’étés, on sait qu’à partir de maintenant, rien ne sera comme avant pour la jeune femme. Je n’ai pas toujours été d’accord avec les choix de Mia. Elle aurait pu rapidement demander de l’aide en s’acquittant de sa dette et en sauvant sa famille. Et on peut dire qu’encore une fois j’ai eu du mal à comprendre ses agissements.Parfois il faut savoir mettre sa fierté de coté pour le bien de tous. 
Je me suis pas mal ennuyé pendant ce roman. Il y a trop d’histoires les unes dans les autres ce qui rend le tout un peu fouillis et sans queue ni tête. Ce tome m’a troublé. Je suis vraiment mitigée par ce tome. Je suis tout de même heureuse de partir de ce tour en rond qu’on vit depuis le début. Je sais que les tomes suivants seront différents et amèneront d’autres sujets. 
Parution : 7 Septembre 2017
Edition : Hugo Roman
Nombre de pages : 149
Prix : 10 €

Qu’en avez vous pensé ?
La bise ! 

Leah à contretemps – Becki Albertalli

~ Résumé ~

Moi, c’est Leah. Leah Burke. (Semi-)pro de la batterie. Gribouilleuse clandestine. Meilleure amie du choubidou du lycée, mon best bro, le démolisseur d’Oreos, j’ai nommé  : Simon Spier. C’est notre année de terminale, la dernière ligne droite avant la fac. Alors, forcément, tout part en vrille. Le couple insubmersible formé par Abby et Nick est en train de prendre l’eau. Je me suis fâchée avec des filles que je connais depuis la maternelle. Et plus le temps passe, plus j’ai l’(affreuse) impression que notre pote Garrett veut sortir avec moi. Il est mignon. Adorable. Prévenant. Le genre de mecs que n’importe qui aimerait avoir comme cavalier au bal du lycée. Mais pas moi. Ah oui, je ne vous l’ai pas dit  ? Paraît que j’adore me compliquer la vie… 

~ Mon avis ~

J’avais lu il y a quelques moi Love Simon que j’avais adoré. J’avais beaucoup aimé le thème principal de ce roman. On abordait un sujet assez sensible encore aujourd’hui : l’homosexualité et le coming out. Et franchement l’auteur avait bien amené et réglé les choses. C’est ce genre de livres qui nous mettent des minis claques et nous font réaliser de la société de  nos jours. Lors de la découverte des personnages, j’ai adoré Leah qui est un personnage bien particulier. Et quand j’ai vu que le second roman lui était dédié j’étais très heureuse. Il y avait tellement à faire sur ce drôle mais attachant personnage. 
J’ai donc demandé à Netgalley de lire également ce deuxième « tome ». Et ils ont encore une fois accepté pour mon plus grand plaisir. Je l’ai donc emmené avec moi dans mes valises direction la Corse et je l’ai lu au bord de la piscine. Et je peux vous dire que comparé à mes précédentes lectures de vacances ou même à Love Simon, j’ai été très déçue par ce roman.

On retrouve Leah quelque mois après le coming out de Simon. On le sait depuis le premier livre qu’elle est mal dans sa peau et a du mal à trouver sa place. Ils se retrouvent tous en terminal et doivent faire des choix difficiles pour l’avenir. Leah va se prendre la tête avec toutes les personnes qui l’entourent et ne saura plus trop quoi faire. D’un autre coté, elle va devoir lutter contre ses propres sentiments. Difficile quand on est un ado. 
J’ai adoré retrouvé Leah et Simon dans ce nouveau roman. On voit l’évolution de la relation amoureuse de Simon. En effet, dans la première histoire, on ne sait pas trop comment ça évolue. On sait que les débuts sont toujours idylliques mais la suite… Pour ce qui est de Leah, j’avais hâte de voir ce que l’auteur allait nous proposer et c’est là que j’ai été déçue. Puisqu’on retrouve une version réchauffée de Love Simon. On traite quasiment de la même thématique et je peux vous dire que je me suis ennuyée. Je me suis dit « Mince. Elle présentait pas mal de névroses pourquoi on nous ressort le couplet sur l’homosexualité ». Je n’ai pas aimé non plus comment elle joue avec Garrett. Elle se sert clairement de lui pour arriver à ses fins et je déteste qu’on fasse ça. 
Nous découvrons les autres personnages sous des nouveaux angles. Et c’est tout de même intéressant. On les voit se poser des tonnes de questions au sujet de l’université, de leurs amis, de leurs amours. Je me suis revue quelques années auparavant dans la même situation qu’eux. Même si notre système scolaire est un peu différent. Il y a également pas mal d’humour. J’ai souris plus d’une fois en lisant ça.
Pour ce qui est de l’écriture, je l’ai encore une fois trouvée fluide mais pas addictive. C’est tout de même un livre qui se lit rapidement. Mais je n’étais pas hyper pressée de retourner à ma lecture ou bien je ne profitais pas de chaque moment de creux pour le lire un peu. Ou alors si mais afin de s’en « débarrasser » plus vite. Ce n’est pas du tout une lecture qui m’a plu et je n’aime pas mettre de mauvaises notes aux romans. Mais je préfère être honnête. S’il vous tente essayez, ce n’est que mes goûts après tout.
Parution : 30 Mai 2018
Editions : Hachette Romans
Nombre de pages : 
Prix : 17 €

Avez vous lu les histoires de Leah ?
La Bise !

La passe-miroir – T1 : Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

~ Résumé ~

Sous ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers. Capable de passer à travers les miroirs, elle va vivre des aventures merveilleuses et tenter de déjouer un complot mortel…

~ Mon avis ~

Si vous me suivez sur Instagram, vous devez déjà plus ou moins connaitre mon avis sur ce premier tome de la saga La Passe Miroir. Je crois que c’est une des sagas que j’ai le plus entendu et j’en attendais beaucoup. Autant vous dire que je n’ai pas du tout compris l’engouement. J’en avais d’ailleurs parlé sur Instagram et certains m’avaient dit qu’il fallait s’accrocher et qu’uniquement la deuxième moitié était bien. Je vous ai donc écouté.

On retrouve Ophélie qui vit dans son petit univers de liseuse d’objets ayant le dons de passer les miroirs. Dans son pays, ils sont tous cousins. Déjà je me suis dit « What ???? ». Cette jeune femme est en âge de se marier mais refuse tous les partis qu’on lui présente. Jusqu’au jour où elle n’a pas vraiment le choix. Elle est promise de « force » à un homme venu d’un autre pays, Thorn. On va donc suivre sa rencontre avec le grand « ours » assez froid ainsi que sa nouvelle vie loin de sa famille et de ses habitudes.

Pour ce qui est des personnages, ils sont diamétralement opposés. Ophélie est toute douce et complètement à coté de la plaque à chaque fois. Elle enchaîne les faux pas mais essaye de se battre tant bien que mal. Thorn quant à lui est très froid et peu accueillant. Il ne parle pas beaucoup et quant il le fait c’est uniquement pour disputer Ophélie. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages. Peut être parce qu’ils ne se dévoilent pas assez. Pourtant je suis sûr qu’il y aurait du potentiel. J’espère que ce ne sera pas le cas pour les prochains tomes. Sinon je risque de ne pas finir cette saga.

Les personnages secondaires pour moi ne servent pas à grand chose. La tante traite Ophélie comme une moins que rien ne pensant qu’à sa petite personne. La marraine essaye tant bien que mal de défendre sa filleule mais sans le pouvoir réellement. La grand mère qu’on pensait adorable cache très bien son jeu. Pour les personnages masculins, le seul que j’ai réellement apprécié est Renard. Archibald n’est pas trop mal non plus mais a ce je ne sais quoi qui me donne envie de le frapper à chaque fois qu’il ouvre la bouche.

Quant à l’histoire, disons que pendant 85 % du livre je me demandais où l’auteure voulait nous emmener. Il y a énormément de détails et peu d’actions. Certains peuvent penser que c’est nécessaire pour planter le décor. Je suis d’abord mais pas autant. J’ai tendance à trop vite m’ennuyer. Les choses ont commencé à réellement être captivantes dans les derniers chapitres. On découvre beaucoup de choses qui font vivre le récit. Et là je me suis dit enfiiiiiiin !!! Et ça m’a un peu donné envie de continuer la saga. Par contre je pense étaler cette lecture pour être sûre de continuer et ne pas m’arrêter en chemin.

La plume de l’auteure est néanmoins pas mal du tout je trouve. Elle a eu une belle imagination en sortant de tous les récits qu’on pouvait avoir. 
Publication : 6 Juin 2013
Editions : Galimard Jeunesse
Nombre de pages : 528
Prix : 18 €

Avez vous aimé ce premier tome ?
La bise !

Calendar Girl – Février – Audrey Carlan

~ Résumé ~ 

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français. L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

~ Mon avis ~

Après avoir adoré le premier tome de la saga et le début de romance entre Wes et Mia, j’avais très envie de savoir comment se passerait la suite. Et disons que mon engouement c’est un peu estompé avec celui ci. 
Si j’ai adoré le beau personnage de Wes et son attachement à la jeune fille, je peux vous dire qu’Alec m’a laissé de marbre. Alors oui je pense qu’il faut avoir l’esprit artistique pour comprendre parfaitement. En plus de ça, Mia m’a beaucoup déçue. Alors qu’elle quitte un homme qu’elle aime et qui l’aime autant, elle ne se prive pas de finir dans le lit d’Alec en très peu de temps.
Ce mois ci, Mia est la muse d’un artiste français spécialisé dans le nu. Disons que ce récit à réussi à me mettre très mal à l’aise. Et pourtant c’est assez rare. Déjà il m’énerve rien qu’en parlant. Je ne comprends pas ce que la jeune fille lui trouve.

L’auteur a quand même réussi à me faire lire rapidement ce tome. Elle a détaillé uniquement quelques jours et beaucoup moins comme janvier où les trois semaines étaient décrites. Bon ok ce n’était pas trop pour me déplaire. 
Je m’attendais également à une évolution au niveau du couple de janvier, et encore une fois déception. J’attends avec impatience le mois suivant en espérant ne pas être déçue.
Parution : 2 Février 2017
Editions : Hugo Roman
Nombre de pages : 152
Prix : 10 €

Et vous, avez vous aimez ce mois ?
La bise !