Did I Mention I Need You ? – Estelle Maskame

~ Résumé ~

Cela fait un an qu’Eden n’a pas vu son demi-frère Tyler . son amour secret. Leur histoire était impossible, mais Eden ne peut s’empêcher de se réjouir quand Tyler l’invite pour les vacances à New York. De toute façon, Eden est heureuse avec Dean, son petit ami, et Tyler est sûrement passé à autre chose, lui aussi.Pourtant, dans la chaleur étouffante de l’été new-yorkais, il devient vite évident qu’ils s’aiment encore.Pourront-ils résister à la tentation ?

~ Mon Avis ~

Je vous parlais il y a peu de ma découverte de la saga D.I.L.I.M.Y avec le premier tome. J’étais un peu mitigée d’ailleurs. Et celui ci a été dans la même lignée. Pourtant l’auteur a un je ne sais quoi qui nous rend addict. On veut connaitre comment le couple Tyler/Eden peut évoluer. 
Bon très clairement, on sait très bien ce qu’il va se passer. C’est assez évident. Mais je n’ai pas trouvé ça trop chiant. Au contraire j’ai bien aimé. C’est un peu comme les montagnes russes avec des moments très dramatiques rapidement et qui se règlent aussi vite… ou presque. Cela rythme bien le récit et c’est ce qui m’a permis de le finir en à peine deux jours. 
Comme je le disais, l’auteur écrit assez bien malgré son âge. Les pages défilent à une vitesse complètement folle et on ne voit pas du tout les 350 pages passés. Surtout qu’il y a des rebondissements à chaque moment. Et c’st vraiment le gros point fort de la saga et de cette auteure. 
Concernant l’histoire, on retrouve le frère et la sœur un an après leur séparation. Eden vit un amour parfait avec le meilleur ami de Tyler. Ils essayent d’avoir une relation à distance en tant que frère et sœur et compte bien tenir comme ça car leur amour est impossible.

Quand on parle des personnages, Eden m’a encore une fois un peu agacé. Je ne pense pas en avoir parlé pour le premier tome. En deux ans, elle n’a pas du tout évolué d’un chouilla. Elle est assez « faible », n’a pas assez de caractère et se concentre surtout sur elle même. Par contre, Tyler m’a beaucoup surpris. Lui a beaucoup mûrit et est devenu un homme. Il s’assume pleinement ainsi que ce qu’il a vécu. Il est rempli de courage et je souligne ce trait que j’adore. Ce n’est plus le même bad boy. Ok il l’est toujours mais d’une autre manière que le roi du lycée. 

Publication : 4 Mai 2016
Editions : PKJ
Nombre de pages : 352
Prix : 17 €

Avez vous lu ce deuxième tome ?
La bise !

La fille du train – Paula Hawkins

~ Résumé ~

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d’en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d’un visage désormais familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu…

 ~ Mon avis ~

On peut dire que c’était LE livre à lire en 2017. Je ne pouvais donc pas passer à coté. Je l’ai lu il y a un an donc mes souvenirs ne sont pas totalement frais mais je vais vous donner un des meilleurs avis. 
Je peux vous avouer que c’est le premier livre du genre que j’ai lu. Nous avons deux histoires parallèles. Déjà, nous avons Rachel qui prend le train tous les jours pour se rendre au travail et qui observe un couple et s’imagine leur vie parfaite. On apprend la vie qu’elle vivait avec son mari quand tout était parfait et maintenant en collocation et alcoolique. Un jour elle découvre un nouvel homme avec la jeune femme et tout s’écroule. Elle commence à regarder de plus près la vie du couple jusqu’à ce que la jeune femme disparaisse. Elle va alors mener son enquête. Seulement son ex mari et sa nouvelle femme ne sont autre que leur voisin et vont penser à du harcèlement. Ils vont juste lui rendre la vie impossible.
De l’autre coté, on découvre le couple quelques semaines avant la disparition de la jeune femme. J’ai adoré voir que malgré ce que les gens peuvent montrer, tout le monde à des problèmes.

Pour ce qui est de l’intrigue. Alors oui elle est bien présente. On ne devine à aucun moment le dénouement de l’affaire. Et ça nous rend un peu sur les nerfs je peux avouer. Par contre, j’ai trouvé ça assez lent. Vous savez, j’aime les thrillers de Franck Thilliez car ça bouge à fond mais là c’est tout le contraire. Le récit est assez confus et flou puisque Rachel boit beaucoup. Du coup, on ne sait pas vraiment ce qui est vrai ou faux et on ne passe que par les souvenirs qu’elle a. Je sais que c’est ce qu’à voulu l’auteur et qui met cet aspect mystérieux et pesant. Mais ce n’est pas un aspect que j’ai aimé.
J’ai beaucoup aimé tous les sujets assez grave qui ont été décrits : l’alcoolisme et la dépression. J’adore quand l’auteur nous fait des messages de ce genre.
Publication : 08 Septembre 2016
Editions : Pocket
Nombre de pages : 456
Prix : 8 €

Avez vous lu ce thriller ?
La bise ! 

PS Je t’aime toujours – Jenny Hann

~ Résumé ~

Quand Peter et Lara Jean, ont commencé à faire semblant d’être ensemble, la jeune fille ne s’attendait pas à vraiment tomber amoureuse. Et elle se retrouve encore plus confuse quand le garçon de son passé refait surface. Qui choisir quand on est amoureuse de deux garçons à la fois ?

~ Mon avis ~

Je vous parlais, il y a peu de temps, de ma découverte sur le tome 1 des histoires d’amour de Lara Jean. On la retrouve exactement comme on la laissée en parfait amour avec Peter… ou presque. C’était forcément sans compter sur Geneviève qui continue à s’immiscer entre les deux amoureux et de plus en plus fortement. Lara Jean, qui n’a pas beaucoup d’expériences avec les garçons, ne sait pas trop sur quel pied danser et ce que ressent réellement Peter. A ça on peut ajouter, la dernière réponse de ses lettres d’amour et la réapparition d’un de ses anciens amoureux.
A la fin du premier tome, j’ai tout de suite enchaîné. J’avais adoré l’esprit et l’écriture légère de cette saga. Etant dans un mood de grande fatigue à ce moment là, je ne pouvais pas lire trop prise de tête. c’était donc parfait. Et disons, que j’ai lu en quelques jours à peine comme le précédent. Ce que j’ai adoré, comme dans toutes les sagas, c’est que le livre commence vraiment en plein dans l’action. Plus besoin de remettre les bases. Vous noterez d’ailleurs que c’est vraiment ce que je préfère. Je déteste les débuts de livres trop longs. Le plus souvent je m’arrête si je m’ennuie.
Dans ce tome, on apprend encore plus à connaitre Peter. On le voyait comme le mec le plus populaire du lycée, hyper macho et ne pensant qu’à sa petite personne. Eh bien pas du tout. Au contraire, on découvre son coté protecteur et attachant. On en comprend même l’amour que lui porte la jeune fille. J’avais quand même envie qu’il en montre plus sur lui.

Lara Jean m’a quelque peu agacée dans ce tome. Je pense qu’elle a besoin d’être au centre de toutes les attentions. Elle en devient injuste avec son amoureux juste parce qu’il n’a pas su expliquer certaines choses. De plus, elle reproche à Peter ce qu’elle fait avec John Ambrose. Je vous avoue ne pas l’avoir compris à chaque fois.
Pour les autres personnages, j’ai eu un peu de mal avec le nouveau venu. Il se croit en terrain conquis et n’hésite pas à s’intéresser à une fille qui est déjà prise. Tant pis mon gars tu as perdu ta place en ne te réveillant pas plus tôt. Geneviève est juste la parfaite petite peste qui sème la zizanie partout. J’adore. Elle me fait mourir de rire. Quant à Josh, je n’ai juste rien compris. Je l’aimais vraiment bien et il avait une place si importante dans le premier tome. Cette partie a été bâclée je trouve vraiment dommage.
Dans l’ensemble, il est tout de même bien et dans la continuité du premier tome même un peu plus vivant. L’histoire est toujours douce et pétillante. L’auteur a cette facilité de vous rendre assez accro. On a juste envie de savoir comment va se finir l’histoire entre les deux amoureux.
Publication : 23 Septembre 2015
Editions : Panini Books
Nombre de pages : 400
Prix : 16 €

Et vous ? Avez vous aimé ce tome ?
La bise ! 

Les étoiles de Noss Head – Tome 3 – Sophie Jomain

~ Résumé ~

« Je n’avais aucune idée du tour qu’allait prendre ma vie, absolument aucune. J’allais avoir 19 ans dans quelques jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… Toute une vie dans la peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent… »

~ Mon avis ~

Si vous ne l’aviez pas compris, Les étoiles de Noss Head est vraiment un coup de cœur pour moi. Ma révélation 2018. Les deux premiers tomes ont été des véritables coups de cœur et je les ai engloutis en seulement quelques jours. Celui là un peu moins. Peut être que c’est à cause du déchirement entre Leith et Hannah. 
J’ai surtout eu du mal avec le début que j’ai trouvé assez lent. Je me suis presque endormie. Je pense que ces passages sont importants pour ne pas bâcler l’histoire. Mais j’ai trouvé ça plat et sans actions. En même temps, on apprend comment elle accepte sa nouvelle condition. Hannah se transforme en ange noir sans le soutien de son amoureux. 
Je suis vraiment énervée par Leith au début quand je vois qu’il est trop lâche. Nous voyons encore le côté têtu et buté de sa personne. J’essayais de m’imaginer à la place de la nouvelle ange noire et je n’osais imaginer mon sentiment. Je ne pouvais qu’être bouleversée de voir la vie se briser sous ses yeux.
A partir du moment où elle découvre qu’elle peut redevenir humaine, là on se dit oui de l’action. Et on ne nous ment pas puisqu’on en a plus qu’on ne demande. Des combats, un acharnement des personnages, un véritable but. Nous sommes juste transportés.
La trilogie se finit merveilleusement bien. On n’y penserait même pas. Il y a pleins de surprises une fois de plus dans tout ce tome. J’avais peur qu’ils nous ajoutent encore une nouvelle espèce et ouf ce n’est pas le cas.
Maintenant il faut que je m’attaque aux origines. Sachant que ce sont des suppléments et qu’ils n’étaient pas prévus au début, j’ai un peu peur. Mais j’en entends encore une fois beaucoup de bien.

Revue du premier tome : ici
Revue du deuxième tome : ici
Publication : 10 Septembre 2015
Edition : Rebelles 
Nombre de pages : 444
Prix : 20 €

Avez vous lu ce troisième tome ?
La bise !

Hard Boy – Helena Hunting

~ Résumé ~

Avec un célèbre joueur de hockey pour demi-frère, Violet connaît bien la réputation sulfureuse de ses camarades de jeu. Notamment du capitaine de l’équipe, le légendaire Alex Waters qui fait rêver toutes les filles. Mais un jour, la jeune femme découvre qu’Alex n’a rien du simple sportif écervelé, qu’il sait aussi se montrer intelligent et subtil. Complètement sous le charme, elle passe une nuit avec Alex qui se révèle très doué dans le maniement de tous les styles de bâtons… Violet pense que cette nuit magique n’était justement que cela : une nuit. Elle se trompe. Il est impossible de ne pas s’attacher à quelqu’un comme Alex. Le problème c’est que les médias décortiquent la vie du joueur vedette et Violet n’a pas du tout envie de se retrouver sous le feu des projecteurs…Intense, haletant et sensuel : une Love Story incomparable.

~ Mon avis ~

Alors vous allez me traiter de blonde mais je vous jure ce n’est pas ma faute. Malgré que ce soit le premier d’une saga, ce n’est pas le premier que j’ai lu. Je vous avais bien prévenu. Alors je vous rassure, cela n’altère pas complètement la compréhension puisque ce sont des personnages différents. Mais vous avez des petits sneak peek du tome suivant.
Ici, nous rencontrons une jeune femme Violet la demie sœur d’une star de hockey surnommé Buck. Je l’ai vraiment adorée. Elle est complètement folle et délirante. C’est un bout de fraîcheur à l’état pur. Elle rencontre un des équipiers, Alex, qui la repère directement et passe la nuit avec. Mais ce qui parait n’être qu’une histoire d’une nuit, se retrouve beaucoup plus sérieux.
En plus de Violet, j’ai beaucoup aimé les autres personnes : Buck et son côté protecteur ainsi qu’Alex avec son romantisme, sa gentillesse. Nous avons toutes envie qu’un homme vous coure derrière comme ça. Ils ont tous ce petit truc qui les rend vrai et attachant. 
Attention, ce genre de lecture n’est pas pour tout le monde car très détaillé dans les moments sexuels. Âmes sensibles s’abstenir. J’ai même par moment été choquée d’autant de précision. Oui l’auteure ose tout et ne nous le cache. Elle écrit comme elle nous parle. Je pense que c’est pour ça que ça nous rend addictif et qu’on en demande encore. 
J’ai énormément rigolé en voyant dans quelles situations ils arrivaient à se mettre. Là on se dit « ça ne peut que leur arrivé ». C’est pas possible sinon. Pour une fois, nous sommes dans un monde sportif qui sort un peu des clichés. Non pas de footballers ou de rugbymans. Le hockey c’est quand même du jamais vu.

Publication : 06 Janvier 2016
Edition : City
Nombre de pages : 416
Prix : 10 €

Avez vous lu Hard Boy ?
La bise !

Calendar Girl – Avril – Audrey Carlan

~ Résumé ~

Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude.Un mois entourée des joueurs de son équipe de base-ball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?

~ Mon avis ~

Vous l’aurez compris, c’est vraiment les montagnes russes entre moi et cette saga. Un coup j’adore, l’autre je déteste. Le mois dernier c’était vraiment un coup de cœur et je ne m’y attendais pas vraiment. Alors j’étais curieuse de découvrir la nouvelle de notre héroïne. 
Les premières pages m’ont fait un peu peur. Mister macho puissance mille. Non mais c’est quoi ce mec ? Tout ce que je redoutais : macho, goujat, hautain, ne pensant qu’au sexe… Et là je me suis dit, c’est repartie Mia va ouvrir encore ses jambes devant lui. Et ma grande surprise pas du tout. Il cache beaucoup de choses sous sa carapace et en devient maladroit avec la femme qu’il aime vraiment.
La mission de Mia est donc simple : jouer madame cupidon entre le joueur et son attachée presse. Et je peux vous dire que ce n’était pas des plus simple. Allant d’erreurs en erreurs, elle va devoir lui redorer son image pour la faire fondre.
Par contre les démons de Mia refont surface lors de son passage à Seattle. Et là je me dis mais « Pourquoiiiiii ? ». Tu ne peux pas faire ça. Non non non ! Même si on la comprend suite à la nouvelle du début du tome. Encore une fois, elle me déçoit vraiment. C’est moche une vengeance comme ça. Faites ce que je dis pas ce que je fais. Je la trouve gonflée de reprocher à Wes ce qu’elle fait avec un bon nombre de ses clients. Elle fait vraiment la princesse. Et là elle m’énerve un peu.
On aime toujours le rythme de ces petits livres. Celui ci n’est pas trop bâclé au niveau des événements et des semaines. On arrive à suivre toutes les étapes de ce mois. L’auteur arrive à ne pas se perdre dans des détails inutiles. 
On ne va pas se mentir, j’ai toujours autant envie de continuer avec les mois d’après. Je suis hyper curieuse de voir comment Mia va terminé son année et quels seront ses choix.
Revue de janvier : ici
Revue de février : ici
Revue de mars : ici

Publication : 06 Avril 2017
Edition : Hugo Roman
Nombre de pages : 160
Prix : 10 €

Avez vous aimé ce mois ?
La bise !

Paranoia – Melissa Bellevigne

~ Résumé ~

Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.

~ Mon avis ~

Je me suis procurée le livre de Mélissa assez rapidement après sa sortie. Etant une ancienne blogueuse beauté, je suivais (et je suis toujours) la belle rouquine. J’étais donc aux premières loges quand elle a dévoilé son premier roman. J’ai également eu la chance de la rencontre lors des Golden Blog Awards. C’est une fille hyper douce et son mari tout autant. Ma lecture date donc d’un moment mais je vais essayer de vous en parler au mieux.

Mais revenons-en au livre. Quand j’ai vu qu’il s’agissait d’un roman sur la psychiatrie et le surnaturel j’ai tout de suite été intriguée. C’est ma première lecture de ce genre. Et rapidement ce livre est attractif.  On a hâte de connaitre l’histoire de Judy et de comprendre ses troubles. On retrouve dans l’écriture la douceur de Mélissa mais aussi un coté sombre qu’elle nous cache et qui fait notre surprise. J’adore.
Les deux personnages sont très attachants. On découvre une psychiatre absorbée par son travail mais troublée dans sa vie personnelle. Elle va être totalement chamboulée par Judy, une jeune fille enceinte et trouvée à Londres inanimée. Judy présente un « ami imaginaire » qui la suit depuis de nombreuses années. Elles vont beaucoup apprendre l’une de l’autre et le récit est bouleversant.

Beaucoup de critiques expliquent que Melissa a fait un amalgame entre Schizophrénie et paranoïa. N’étant pas du métier, cela ne m’a pas plus dérangé que ça. Mais je peux comprendre que d’autres ne soient pas du même avis. De plus, la patiente, gravement atteinte de mutisme, se livre trop facilement à son médecin. Je trouve ça assez étrange. C’est presque trop facile. Il s’agit du seul point négatif que je lui trouve.

Concernant le visuel, j’adore. La couverture est travaillée et bien en accord avec l’histoire. Bravo Melissa.

Mélissa a d’ailleurs sorti une suite que je me suis procurée mais que je n’ai toujours pas lu. Apparemment, celui ci est plus axé sur le personnage d’Alwyn. Un bon moyen de le découvrir je pense. Il va falloir afin que je termine cette petite saga.

Parution : 30 Mars 2016
Editions : Black Moon
Nombre de pages : 320
Prix : 17 €

Et vous avez vous lu Paranoïa ?
La bise !