The Mortal Instrument #3 – La cité de verre – Cassandra Clare

~ Résumé ~

À la veille d’un affrontement ultime avec Valentin, Clary et Jace, découvre que l’amour est un péché mortel et que le passé renferme souvent de noirs secrets.La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d’Ombres. Clary se rend dans la Citée de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S’introduire dans la Cité sans l’autorisation de l’Enclave n’est pas sans danger…Au cours de sa quête, Clary rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d’arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d’Ombres et Créatures Obscures. Comment conclure une telle union ? Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ?

~ Mon avis ~

On reprend enfin les revues sur TMI, une de mes saga chouchou. En effet ça remonte à fin mai tout de même donc il faudrait peut être avancé. Surtout qu’à l’heure d’aujourd’hui j’ai terminé la saga depuis quelques semaines déjà. Et je suis tristesse. Mais bref on arrête le blabla et on repart. 

Attention spoiler !

On se retrouve donc après la bataille sur le bateau et Valentin menace de s’en prendre à Idris. Il continue à s’allier avec ses anciens et nouveaux compagnons pour arriver à son but et trouver le troisième instrument mortel afin d’éradiquer les chasseurs d’ombres. C’est donc dans leur monde, que nous allons progresser tout du long. Clary cherche toujours à réveiller sa mère mais aussi aider ses amis qui l’ont laissé sur le banc de touche à New York.
Dans ce roman, on découvre de nouveaux personnages comme Amatis ou encore Sébastien (qui va beaucoup faire parler de lui dans la suite). Ces personnages sont touchants mais également mystérieux. On apprend au fur et à mesure des tomes à ne pas se reposer sur des acquis dans ce monde. On est surpris à chaque page. Même quand on s’y attend le moins. 
Nous découvrons trois situations différents. Tout d’abord Clary qui atteint Alicante par ses propres moyens et va à la recherche du remède pour sa mère mais également rechercher Jace et lui demander des explications. Ensuite, nous avons Jace, Alec et Isabelle qui essayent tant bien que mal d’alerter l’Enclave contre la menace Valentin. N’ayant pas d’aides, ils vont aller dans une quête eux même qui promet beaucoup de rebondissement. Et enfin, nous avons Simon qui est retenu par l’Enclave en tant que Vampire Diurne. Nous voyons tous les personnages évolués de façon différente pour atteindre et se retrouver au même point.

J’ai adoré pouvoir découvrir le monde des chasseurs d’ombres. Idris et Alicante sont parfaitement décrits et on s’y croit d’ailleurs. Cela faisait deux tomes dont on en entendait parler et enfin on voit à quoi cela ressemble. Les créatures obscures n’apparaissent pas beaucoup mis à part à la fin et c’est limite dommage car je les aime bien. 
En tout cas ce tome est la fin d’une première trilogie. Nous allons d’action en action et de rebondissement en rebondissement. Aucun passage n’est creux ce qui rend une lecture très fluide et addictive. On a envie de savoir comment cela va se terminer pour eux et ce qui va advenir du binôme Clary / Jace. Puisque pour les deux jeunes, le jeu de séduction et de répulsion est toujours là. J’ai eu le coeur brisé mais également réchauffé dans ce tome. On a joué aux montagnes russes carrément.
Chronique tome 1
Chronique tome 2
Parution : mai 2013
Edition : PKJ
Nombre de pages : 624
Prix : 18 €

Avez vous lu ce troisième tome ?
La bise ! 

The Mortal Instrument – La cité des ténèbres – Cassandra Clare

~ Résumé ~

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup ! Mais le pire reste à venir. Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres. Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

~ Mon avis ~

Alors oui oui je fais bien cet article 10 000 ans après la sortie de la saga. Mais comment vous dire que je l’ai découverte il y a peu et que j’ai juste dévoré les premiers tomes. Je suis d’ailleurs en pleine lecture du tome 4 et je les enchaîne sans m’en lasser. Celui ci, je l’ai fini en 3 jours et c’était vraiment un coup de cœur. J’ai apris d’ailleurs que le premier tirage se nommait « La cité des Ténèbres – La coupe Mortelle » et que toute la saga avait été rééditée avec le nom de « The Mortal Instrument ». De quoi en perdre son latin je vous l’assure.
On découvre plusieurs personnages, tout d’abord Clary et son meilleur ami Simon rentrant dans une boite de nuit. Celle ci surprend un meurtre assez particuliers. En effet, elle est la seule à pouvoir voir les différentes personnes et ne comprends pas totalement ce qu’il se passe. Je pense d’ailleurs que j’aurais été tout aussi déboussolée à sa place. Surtout quand le meurtrier est un beau mec le sachant trop bien. Elle va être confrontée à beaucoup de choses qu’elle n’a jamais osé croire suite à la disparition de sa mère. 
De l’autres côtés, on découvre donc les Chasseurs d’ombres par l’intermédiaire de trois jeunes : Jace (le beau gosse), Isabelle et son frère Alec. Leur mission : protéger les humains face aux démons. Jace va croiser le chemin de Clary pour ne jamais le lâcher. Il va l’aider dans sa recherche et va apprendre beaucoup de choses sur leurs passés. 

Ce que j’ai adoré dans ce premier tome, ce sont les chasseurs d’ombres. Dans ce genre de livres, on a l’habitude des traditionnels vampires et loups garous et de leurs batailles. Ici ce n’est pas tout à fait le cas. Oui on retrouve ces créatures si communes qui sont censés être alliés avec les chasseurs d’ombres. On découvre également une large panoplie de démons différents. Le détail de chacun d’entre eux permet de les imaginer parfaitement. Il y a beaucoup de créativité et d’imaginations. On est très loin des clichés.
Tous les personnages sont très attachants. On est en permanence en remise en question par les personnages ou les événements. La relation naissante entre Clary et Jace est juste une pure merveille. Elle se fait doucement sans rien contrôler. Néanmoins, je ne suis pas fan de celle entre cette dernière et son meilleur ami. J’ai par moment envie de la secouer et de lui dire « mais laisse le vivre sa vie bon sang ». Je l’ai trouvé assez égoïste de l’avoir entraînée dans toute cette histoire. Mais utile sinon il ne servirait à rien.
Vous l’aurez compris, big coup de cœur pour moi. Ce tome est quelque peu prévisible mais pas dans sa totalité bien sûr. Nous avons des rebondissements à tout moment.
J’ai d’ailleurs découvert qu’une série nommée Shadows Hunter avait été tournée sur la saga. Je suis en plein visionnage et vous donnerait mon avis quand j’aurais bien avancé. Mais je peux vous dire que je suis mitigée.  

Publication : 06 Novembre 2008
Editions : PKJ
Nombre de pages : 576
Prix : 18 €

Que pensez vous de la Cité des ténèbres ?
La bise !