Miroir – Melissa Bellevigne

~ Résumé ~

Qui est vraiment Judy Desforêt ? Une jeune femme assiégée par la paranoïa et des hallucinations telles qu’elle en a perdu la raison jusqu’à vouloir se tuer ? Un esprit troublé qui aspire aujourd’hui à guérir et démarrer une nouvelle vie ? Est-elle victime d’un vaste complot ou bien une manipulatrice au discernement hors pair ? Qu’est-ce qui a pu pousser Lisa, psychiatre renommée, à baisser sa garde face à cette patiente délirante ? Aurait-elle manqué d’objectivité et de professionnalisme ? Epuisée par le bébé de Judy dont elle est devenue la tutrice légale, Lisa n’a plus aucune certitude sur ses conclusions et bascule dans la culpabilité. Tandis que l’enquête sur l’agression de Judy piétine, apparaît subitement à Viryez un certain Alwyn Andrews. Le jeune homme correspond en tout point à la description qu’a donnée Judy de l’ami imaginaire qui la suit depuis sa petite enfance. Il dit la connaître, être amoureux d’elle, vouloir la revoir… Mais de nombreux doutes planent à son sujet, faisant de lui un suspect idéal. Qu’est-il vraiment arrivé à Judy et qui faut-il croire ? Où s’arrête l’hallucination et où commence la réalité ?

~ Mon avis ~

Vous ne le saviez peut être pas mais avant j’avais un blog beauté pendant 3 ans. J’aimais beaucoup ce que je faisais mais cela ne me correspondait plus totalement. Lors de cette période, et même encore un peu, j’ai suivi beaucoup de blogueuses/youtubeuses beauté. Et il y a eu une vague de « je sors mon roman ». Et c’était le cas de Melissa Bellevigne alias GoldenWendy. Mais elle ne s’est pas contenté d’un seul puisqu’elle a sorti une duologie. Je vous avais d’ailleurs parlé du premier tome Paranoia ici. Il s’agissait de mon premier roman traitant de la psychiatrie et j’avais plutôt bien aimé. Je trouvais que ça changeait de mes lectures habituelles. 
La fin m’avait plutôt convaincue et je pensais que c’était le seul. Mais elle a sorti un tome 2 que je me suis dépêchée d’acheter mais il a traîner au moins un an dans ma PAL. Je pense que j’avais surtout très peur de me relancer dans cette histoire et que ce soit le livre de trop. Nous nous sommes arrêté à l’explication de l’histoire d’Alwyn et de ce qu’il s’était passé lors de l’agression de Judy. Cette dernière a accouchée et la tutrice n’est autre que Lisa sa psychiatre qui voulait tant un enfant. Il m’a d’ailleurs fallu un moment pour me resituer l’histoire précédente après plus d’un an et demi sans le lire. 
Et je vous avoue que le début a été compliqué. Je n’ai pas tout compris en répétant « mais non ça n’a pas de sens », « c’est pas comme ça que c’était décrit dans le premier tome ». Et au fur et à mesure de ma lecture, je voyais où Mélissa voulait en venir et ce qu’elle nous expliquait. On passe donc par plusieurs narrateurs et à différentes dates. De quoi embrouiller complètement. L’autrice nous explique la vraie rencontre d’Alwyn et Judy, de leur rupture, des moments de doutes de la psychiatre et de ce qui a pu provoquer le trouble de la jeune fille. 
J’ai beaucoup aimé en découvrir plus en profondeur Alwyn et leurs histoires d’amour. Plus on passe les pages plus on arrive à remettre bout à bout l’histoire de Judy avec la vérité. On va dire que ce deuxième tome donne une vérité et un dénouement plus rationnel que le premier. Après je vous avoue qu’on peut très bien se satisfaire du premier même s’il est un peu wtf. J’ai encore passé un bon moment, la lecture est très courte mais nous rend parfois mal à l’aise. C’est normal quand on voit le sujet traité mais c’est moins pesant que dans le premier tome pour moi. 

Parution : 4 octobre 2017
Editions : Hachette
Nombre de pages : 396
Prix : 17 €

Avez vous lu ce deuxième tome ?
La bise !

7 Lettres – Olivia Harvard

~ Résumé ~

«  Si tu trouves cette lettre, c’est que j’ai accompli mon travail avec succès : Colton Crest n’est plus qu’un souvenir, un corps sans vie, une coquille vide.Tu aurais pu le sauver. Mais tu ne l’as pas fait.J’ai écrit six autres lettres et les ai cachées dans six endroits différents. Chaque lettre contient une confession. À la fin de la dernière, tu sauras qui je suis.Prends ton temps. Moi j’ai tout le mien. » Après avoir disparu pendant plus d’un mois et être revenu sans aucune explication, Colton Crest a été assassiné. C’est son meilleur ami, Eliott, qui retrouve son corps. Ainsi qu’une lettre, nichée dans sa veste. Signée de la main de l’assassin, elle propose un jeu de piste qui le mènera à six autres lettres. Chacune d’elles le rapprochant un peu plus de la vérité, de l’identité du tueur…

~ Mon avis ~

Nous enchaînons aujourd’hui avec une nouvelle lecture de mes vacances. Je m’étais procuré 7 Lettres par le biais du site Netgalley.  J’en entendais énormément parler depuis sa sortie et j’avais hâte de voir ce qu’il avait dans le ventre. J’ai vu beaucoup de personnes bouleversées par cette histoire. Et je n’ai pas totalement compris. 
On retrouve donc Eliott qui découvre le corps sans vie de son meilleur ami Colton Crest. Ce dernier avait récemment disparu pendant plusieurs semaines et était réapparu sans explication. Lors de son discours à l’enterrement de son meilleur ami, Eliott découvre une lettre écrite de la main du meurtrier. Il promet de tout lui révéler dans les 7 lettres qu’il a écrite. C’est donc dans un jeu de piste qu’on se retrouve.
J’ai beaucoup aimé les personnages de Eliott et Lydia même si leur relation m’a parut un peu étrange. Sachant que Lydia n’est autre que la petite amie du défunt. Ils ont un coté assez attachant et têtes à claques en même temps. Je vous avoue que par moment je ne savais pas trop quoi en penser. La relation familiale d’Eliott donne envie du côté de son père et sa soeur. On voit qu’ils sont soudés et près à tout les uns pour les autres. Par contre sa relation avec sa mère m’a fait un peu bizarre. Il est très froid avec cette mère qui l’a abandonné et a refait sa vie. Celle ci est tout de même prête à tout pour se faire pardonner et renouer des affinités avec son fils.
Pour ce qui est de l’histoire, j’adore ce jeu de pistes pour trouver toutes les lettres. C’est à chaque fois une énigme qu’on se pose. Je pense que ça permet de mieux se focaliser sur tout le récit. On essaye de louper le moins de détails possible. Bon ok ce n’est pas facile surtout quand on est au bord de la piscine avec du monde autour. Mais j’adore ce principe un peu en mode chasse au trésor. Même si la fin était à moitié prévisible selon moi, j’ai tout de même été surprise par quelques informations.

Le seul hic pour moi c’était de me positionner dans le temps. En effet, les élèves ont leur résultats de diplôme de fin d’année scolaire et quelques jours après ils fêtent Noël. Alors ça m’a perturbé pendant toute la durée du livre. Je vous jure il m’en faut peu mais je me disais que ça n’avait rien de cohérent. Pourtant j’en ai lu des livres américains. Et pour moi, le système est le même que chez nous. Ils finissent leur « bac » en juin ou juillet pas en décembre.

Parution : 16 Mai 2018
Editions : Hachette Jeunesse
Nombre de pages : 400
Prix : 18 €

Avez vous lu cette histoire ?
La bise !