Bilan Lecture – Mai & Juin ’18

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd’hui pour un petit bilan de mes lectures des mois de Mai et Juin. Si je pensais que les deux mois précédents ont été vides de lectures, celui ci l’était plus que tout. Puisque j’en ai lu seulement 6. J’ai eu pas mal de fatigue ces moments là et puis je me suis attaquée à des lectures costauds qui ont fait que le débit était plus faible. Je suis en train de bien rattraper mon retard et cet été, je devrais en lire pas mal. On arrive donc à 32 livres sur 50 donc franchement pas si mal que ça. Je pense donc dépasser mon reading challenge de 2018.



○ Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos : chronique ici
○ The Mortal instrument : la cité des anges déchus – Cassandra Clare : pas de date prévue encore
○ Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi : chronique ici
○ Love simon – Becky Albertalli : chronique ici
○ Un palais d’épines et de roses – Sarah J Maas : chronique ici
○ Maybe someday – Colleen Hoover : chronique ici

Et vous combien de livres avez vous lu ?

La bise !

Book Haul – Juin 2018

Bonjour à tous !

Alors, je ne peux pas revenir comme ça sans explication. Je suis très très en retard sur mes articles de blog. La preuve avec cet article. Après, je n’ai pas acheté de livres pour le mois de juillet ni août donc ça devrait aller. Le mois de juillet a été très fatiguant pour moi et les vacances sont arrivés à point nommer. J’ai tout de même été présente pendant cette période sur Instagram. Je vous laisse me suivre pour les actualités. Donc je reviens tout juste (mercredi) de 2 semaines et demi de vacances où j’en ai bien profité. J’ai tout de même pas mal lu (5 livres) mais ça je vous en reparlerais dans mon bilan de l’été. Je vais essayer de reprendre au mieux mon rythme de 2-3 articles par semaines. Je compte d’ailleurs sur vous pour me dire si les dates vous conviennent. Par contre, au lieu de 17h, je pensais être plus matinale. Sachez tout de même que ça m’a vraiment manqué.
Pour le mois de juin, j’ai fait mes achats en deux fois : sur Price Minister et lors du Saint Maur en Poche.

Price Minister

Je me suis restreinte à 4 achats de romans qui me donnaient vraiment envie depuis un long moment. je ne les ai toujours pas lu mais je pense que ça ne serait tarder. Je commande de plus en plus de romans d’occasions, c’est une bonne économie pour le porte monnaie et ça permet de donner une nouvelle vie au livre.
~ Le faiseur de rêves – Laini Taylor
~ La couleur du mensonge – Erin Beaty
~ Hazel Wood – Melissa Albert
~ D’encre de verre et d’acier – Gwendolyn Clare

Saint Maur En Poche

Comme vous le savez, je me suis rendue fin juin au Saint Maur en Poche. J’ai d’ailleurs eu la chance de rencontrer Franck Thilliez qui m’a dédicacé son dernier roman. Mais j’ai pu me procurer d’autres romans plus ou moins connus.
~ La première fois que j’ai été deux – Bertrand Julien-Nogarède
~ Gary Cook 1 – Romain Quirot et Antoine Jaunin
~ Le bruit des silences – Valérie Gans

N’hésitez pas à me dire si un de ces livres vous tente. 
Et dites mois quels ont été vos derniers achats ?
La bise !

Calendar Girl – Juin – Audrey Carlan

~ Résumé ~

Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher. Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren. Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays. Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…


~ Mon avis ~

Alors d’une oui je suis à la bourre puisque nous ne sommes plus en juin depuis un moment déjà. Je vous pris de bien vouloir m’excuser. De deux, je déserte un peu puisque je n’ai pas toujours le temps de vous écrire les revues ni de lire d’ailleurs. C’est bientôt les vacances donc il faut que je prenne de l’avance pour ne pas vous laisser trois semaines sans rien. Ce serait moche.
On se retrouve donc pour mon mensuel rendez vous Calendar Girl. Vous commencez à le savoir Mia et moi c’est un peu les montagnes russes. Elle change vraiment d’un mois à un autre sans vraiment comprendre pourquoi. Pourtant je me suis prise d’une certaine affection pour cette saga. Les romans sont assez court et je veux savoir comment ça va se finir. Et puis j’ai toujours envie de découvrir les différents Mister mois. 
Quand j’ai lu le résumé de ce mois, je me suis dit que je n’allais pas aimé. Et c’était vraiment le cas. On se retrouve à Washington chez le père d’un très jeune sénateur. Warren, le père, engage Mia pour qu’elle se comporte comme sa compagne afin de gagner le respect et en crédibilité vis à vis des hommes qui l’entourent. Il a besoin d’appuis pour mettre à bien son projet et seuls ces riches hommes accompagnés de très jeunes femmes peuvent le faire. En parallèle, Aaron le jeune sénateur a tout pour plaire mais il cache néanmoins pas mal de choses. Un univers complètement différent de ce qu’on a pu voir jusqu’ici. 
Même si je n’ai pas aimé cet univers qui m’a toujours parut un peu glauque, on peut bien avouer qu’Audrey Carlan a beaucoup d’imaginations. Elle arrive à nous transporter de mois en mois dans des milieux totalement différents avec des histoires qui collent bien à la peau des Mister. Pour une fois, ce n’est pas Mia qui m’a particulièrement dérangée. Même si je ne comprends pas qu’elle préfère continuer son année d’escort plutôt que de laisser l’homme qu’elle aime l’aider. Par soucis de fierté, elle est prête à perdre les personnes qui comptent le plus pour elle. Non, ici c’est vraiment l’univers que je n’ai pas aimé. Les personnages sont peu attachants et ces histoires d’hommes riches accompagnés de jeunes femmes ça me révolte. J’ai toujours eu en horreur ce milieu là et cette ambiance. Quant au fils sénateur, je ne l’ai pas senti dès le début. Je peux vous avouer que la fin m’a surprise mais également touchée en partie. Quand je vois ses anciens clients courir dès le moindre soucis. 
Publication : 1 Juin 2017
Editions : Hugo roman
Nombre de pages : 160
Prix : 10 €

Avez vous aimé ce mois ?
La bise !