Once Upon A Book – Mars 2018

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd’hui pour la découverte de la box Once Upon A Book de Mars. Enfin pour être bien honnête je dirais que ce mois-ci était un mois particulier. En effet, au lieu de prendre le thème du mois, je me suis commandé deux rééditions. Ce n’était pas totalement une nouveauté cette box puisque j’avais déjà commandé deux fois il y a un an. Mais je ne vous l’ai jamais présentée.

Alors qu’est ce que Once Upon a Book ?

Le concept n’est pas compliqué : tous les mois un nouveau thème tous les 15 du mois. Dans chaque box commandée nous recevons une Sélection d’ouvrages, des gourmandises ainsi que des surprises. Cette box est sans engagement et offre deux variantes : grand box à 20 € ou petite à 12 €. La différence n’est autre que le nombre de livres que vous recevez. 
Je vous laisse aller directement sur le site qui est très bien fait et construit.

Réédition : Les contes de Grimm 

Pour cette première, j’ai décidé de prendre la petite box. J’ai découvert un beau paquet cadeau bleu avec une étiquette « S’offrir un petit coeur en chocolat ». Trop mignon, j’ai l’impression d’être à Noël.
En déballant le tout, j’ai découvert mes ouvrages unis par un ruban. Au moins pas de perte et d’oublis. J’aime bien cette idée. Voici le contenu.

Le prince en pince – Benoit Perroud

Bon chasseur et coureur de jupons, le prince Guillaume de Malotruy en pince pour les jeunes filles jolies et minces. Mais un jour, la sorcière Scaramouche lui jette un horrible sort. Dès lors, chaque fois qu’il épouse une belle, elle se transforme en créature atroce.

Première surprise, ce n’est pas un roman mais une totale découverte. A première vue, les dessins sont vraiment très beaux. J’ai hâte de pouvoir le lire. 

Alice aux pays des Merveilles – Lewis Caroll

 » Quand le Lapin sortit une montre de son gousset, la regarda et reprit sa course, Alice se leva d’un bond car, en un éclair, elle réalisa qu’elle n’avait jamais vu un lapin avec un gousset et une montre à en sortir. Dévorée de curiosité, elle le suivit à travers champs, et eut juste le temps de le voir s’engouffrer dans un vaste terrier sous la haie.  » Pourquoi Alice s’étonnerait-elle alors de rencontrer chemin faisant une Reine de Cour, un Griffon, un Chapelier, un Lièvre de Mars ou de prendre le thé chez les fous ? C’est au pays des merveilles que l’a entraînée le lapin blanc, un pays où elle ne cesse de changer de taille, et où tout peut arriver. Un pays que Lewis Carroll met en scène avec une rigueur impeccable dans la loufoquerie. Loin de la mièvrerie du conte enfantin, cette nouvelle traduction restitue au texte anglais toute sa verdeur mathématique.

Etant une grande fan de Disney, ce roman est une très bonne surprise. Et puis c’est un vrai classique comme il y en a tant d’autres. Par contre, je suis déçue que ce soit un livre de poche. Je préfère 10 fois les livres brochés. 

Les goodies

Pour accompagner les deux ouvrages, nous avions deux sachets de thé verts goût Hiver gourmand (agrume – cannelle) des Jardins de Gaïa et trois mini Carambars. Parfait pour une bonne lecture.

Réédition : Faites l’amour pas la guerre

Orgueils et Préjugés – Jane Austen

Pour les Anglaises du XIXe siècle, hors du mariage, point de salut ! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n’ont pas pris une ride ! Mais, il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit. Un classique universel, drôle et émouvant. 

Encore un autre classique que je n’avais pas. Et oui ça va vous paraître étonnant mais je ne l’ai pas vu non plus. Il me faisait de l’œil depuis un moment donc je suis ravie. Encore une fois dommage que ce soit de poche mais je suis ravie également.

Demonica – Larissa Jone

Il est un endroit où l’extase peut vous coûter la vie. Tayla Mancuso est tueuse de démons. Mais sa vie bascule le jour où elle se réveille, grièvement blessée, dans un hôpital peu commun. Eidolon, le chirurgien qui lui sauve la vie est un incube et, malgré la haine qu’elle voue à son espèce, la jeune femme ne peut résister à ses charmes… Tayla est alors confrontée à un terrible dilemme : trahir les siens ou l’homme qui la fait se consumer de désir ? Mais la séduisante tueuse n’est pas la seule à être en émoi. Et la fascination d’Eidolon pour cette ennemie jurée pourrait bien coûter la vie au démon. D’autant qu’il ne devrait pas perdre son temps avec une humaine : la folie va l’emporter s’il ne trouve pas une compagne démoniaque au plus vite. Eidolon pourrait-il oser l’impensable et s’offrir corps et âme à la tueuse ?

Ahhh voici un qui me tente beaucoup aussi. Bien que la grande mention 3.99 € me rebute un peu. J’ai un peu l’impression qu’on est allé à la brocante pour se le procurer. Mais la couverture est sublime. Encore un livre de poches. Je pense qu’on n’aura pas de livres brochés ce mois-ci. C’est vraiment dommage. Après le résumé me tente vraiment.

Les insurgés – Malorie Blackman

« Après les guerres et les conflits, un monde nouveau est créé, basé sur un principe unique : la vie humaine comme bien le plus précieux. Kaspar, 17 ans, décide de mettre sa vie au service des Gardiens, chargés de faire respecter ce principe. La vie comme valeur ultime… Beau principe. Mais n’est-ce pas une utopie ? ».

Voilà une lecture dont je n’ai pas l’habitude. J’ai hâte de voir si ce genre de lectures me plairaient ou non.

Les goodies

Cette fois ci, on retrouve une sucette trop mignonne en forme de coeur ainsi que deux sachets toujours de la même marque de thé mais au goût Masala tchaï (thé au lait aux épices)
C’est tout pour ces box. N’hésitez pas à me dire si vous voulez un retour de lecture plus rapidement sur un de ces romans.

Connaissiez vous cette box ?
La bise

Bilan Lecture – Mars & Avril ’18

Bonjour à tous !

C’est enfin l’heure du bilan pour les mois de Mars et Avril. J’adore faire ce petit bilan même si les deux mois ont été beaucoup moins fructueux que les premiers. En effet, j’ai eu pas mal de travail et donc moins de temps pour lire.

Ces deux mois, j’ai lu 12 livres. Je vous l’avais dit que c’était moins mais je me suis bien rattrapée mi avril en découvrant la série The Mortal Instruments. Je vous ai mis un Widget permettant de suivre mon challenge 2018 de 50 livres. Nous sommes donc à la moitié de mon challenge en seulement 4 mois. Et puis en comparaison avec l’an dernier, j’ai lu en 4 mois ce que j’avais lu en 1 an. On commence tout de suite :

○ Did I mention I miss you – Estelle Maskame : pas de date prévue encore
○ Big Boy – Helena Hunting : pas de date prévue encore
○ Atomka – Franck Thilliez : revue ici
○ Pour toujours et à jamais – Jenny Hann : pas de date prévue encore
○ PS – Tu me manques : Brigid Kemmerrer : revue ici
○ Cress – Marissa Meyer : revue ici
○ Calendar Girl Juillet – Audrey Carlan : revue courant juillet
○ Calendar Girl Août – Audrey Carlan : revue courant août
○ Calendar Girl Septembre – Audrey Carlan : revue courant septembre
○ The Mortal Instruments : La cité des ténèbres – Cassandra Clare : revue ici
○ The Mortal Instruments : La cité des cendres – Cassandra Clare : pas de date prévue encore
○ The Mortal Instruments : La cité de verre – Cassandra Clare : pas de date prévue encore


Et vous combien de livres avez vous lu ? Et lesquels sont ils ?
La bise !

Book haul – Mars 2018

Bonjour !

J’ai un peu manqué à mon devoir du mois. OK je le reconnait. Cet article devait vous arriver il y a un peu plus d’une semaine. Mais vous allez vite comprendre qu’il va être très maigre. En effet, après le craquage du mois dernier, je me suis un peu calmée. 
Je n’ai commandé que deux livres sur la Fnac. Je vous avais dit que j’étais raisonnable. Il s’agit de :
Au petit bonheur la chance d’Aurélie VALOGNES

1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grandmère. Pour l’été. Pour toujours. Il n’a pas prévu ça. Elle non plus. Mémé Lucette n’est pas commode, mais dissimule un coeur tendre. Jean, véritable moulin à paroles, est un tourbillon de fraîcheur pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot. Chacun à une étape différente sur le chemin de la vie – elle a tout vu, il s’étonne de tout –, Lucette et Jean vont s’apprivoiser en attendant le retour de la mère du petit garçon. Ensemble, dans une société en plein bouleversement, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui font le sel de la vie. Un duo improbable et attachant pour une cure de bonne humeur garantie !

My absolute Darling de Gabriel TALLENT

À quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie. My Absolute Darling a été le livre phénomène de l’année 2017 aux États-Unis. Ce roman inoubliable sur le combat d’une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme marque la naissance d’un nouvel auteur au talent prodigieux

Le deuxième, j’en avais beaucoup entendu parler et donc je me suis laissée tenter. Mon si petit haul s’explique aussi par le fait que j’ai commandé deux box Once upon a book. Je vous ferais une revue quand je les aurais reçues si cela vous tente.

Et vous, quels sont vos achats du mois ?
La bise !

Phobos 2 – Victor Dixen

~ Résumé ~ 

Reprise de la chaîne Genesis dans 3 secondes…2 secondes…1 seconde… Ils croyaient maîtriser leur destin. Ils sont les douze pionniers du programme Genesis. Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d’avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées. En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations. Elle croyait maîtriser ses sentiments. Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour. Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger. En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé. Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.

~ Mon avis ~

Alors là, ce n’est pas le même ton que le premier tome à ma grande surprise. Et ce n’est pas pour me déplaire. Si bien que je l’ai lu très très rapidement. On trouve enfin de l’intrigue et de la romance comme on aime tant.
Cette fois ci, nous avons vraiment l’impression d’assister à la vie sur Mars des Pionniers. Il ne manque aucun détail et s’en est même époustouflant. On voit les couples naître ainsi que les amitiés et les rivalités. Et on peut enfin s’attacher à des personnages. Les hommes sont bien plus mis en valeur que le premier tome. Et là je dis enfin et surtout merci Victor Dixen.
Le niveau de détail est tellement précis que ça rend le récit réaliste et concret. Il n’y a aucun flou sur toute l’histoire. Nous n’avons aucun mal à tout visualiser. Un point en plus pour les schémas qui apparaissent dans certaines pages. C’est encore plus réaliste que la réalité. 
Pour l’intrigue, on n’est pas au bout de nos surprises. Bien que l’intrigue principale a été dévoilée à la fin du premier tome, de nombreuses péripéties rythme le roman. Celles ci s’enchaînent assez bien et de façon naturelles. On ne sent pas un forcing avec des faits qui n’ont rien à voir et sortis de nul part. 
Autant de choses qui donnent envie de lire le troisième tome (que je pensais être le dernier). 

Parution : 19 Novembre 2015
Editions : Robert Laffont
Nombre de pages : 496
Prix : 18 €
Avez vous lu ce tome ?
La bise !

Phobos 1 – Victor Dixen

~ Résumé ~

Six prétendantes.Six prétendants.Six minutes pour se rencontrer.L’éternité pour s’aimer.Il veulent marquer l’Histoire avec un grand H.Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.Elle veut trouver l’amour avec un grand A. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

~ Mon avis ~

En partant l’été dernier en Turquie, je voulais un roman léger et pas trop prise de tête. J’avais entendu parler de cette saga quelques mois auparavant. Et ça m’a intrigué. Une télé réalité en livre. Mais qu’est ce que c’est que ça ? En plus quand ça mêle Mars et amour également, ça m’intrigue encore plus.
Et bien disons que ce livre est bien… pour les vacances. Ça ne m’a pas transcender. Disons que j’ai trouvé que c’était comme la vrai télé réalité : on la regarde pour nous faire décompresser et pas réfléchir mais c’est bien tout. Attendez, je n’ai pas détesté mais ce n’est pas un grand coup de coeur non plus.

On retrouve dans cette histoire, l’histoire de Léonor qui s’apprête à partir sur Mars. On peut dire que c’est bien la seule à ne pas se réjouir de cette expérience qui permet pour elle de tirer un train sur sa vie d’avant. Elle va contre tout le monde que ce soit dans sa manière de penser ou dans le fait de jouer le jeu des speed dating. Elle montre de certains moments de rages et de violences envers ses colocataires.

En parallèle, nous avons l’intrigue des dirigeants du programme Genesis avec en tête une machiavélique personne du nom de Serena. On apprend petit à petit à voir ce côté là d’elle. C’est un personnage intéressant qui va bien mener l’intrigue.

Au niveau de la romance, je peux vous dire que le tome 1 ne m’a pas ému du tout. Je n’ai pas réellement réussi à m’attacher à un des couple qui va se former. J’avais quelques préférences de couples bien sûr. Ce qui est dommage, c’est qu’on apprend à connaitre que les filles et qu’on a de détails presque que les premiers speed dating. Je trouvais ça drôle comme concept.

La fin du tome a tout de même éveillé une certaine curiosité de la suite. J’ai d’ailleurs terminé le 3ème. Et je pensais que c’était la fin. Je ne suis donc pas sûre de vouloir lire le 4ème. 

Parution : 11 Juin 2015
Editions : Robert Laffont
Nombre de pages : 448
Prix : 18 €

Avez vous lu Phobos ?
La bise !