Atomka – Franck Thilliez

~ Résumé ~

Lucie Henebelle  et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, Quai des Orfèvres, tentent de se remettre d’un drame qui a failli les séparer. Ils essaient de faire un enfant, en vain. Et à quelques jours de Noël, ce qui les attend est loin d’être l’annonce d’un heureux événement. À l’heure où tout le monde rentre se réchauffer, le froid, la mort et les souvenirs maudits guettent. Une affaire d’envergure démarre alors. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu’elle enquêtait sur un gros dossier dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier, détenue par un enfant errant, très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis par des coups de fil mystérieux à la police. Tandis que l’enquête s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse, et semblant particulièrement lui en vouloir. Un duel secret et cruel s’engage alors, détruisant le flic à petit feu.

~ Mon avis ~

Ah non mais je l’ai dit que je ferais toute la bibliographie de Franck Thilliez. Et puis je sais que vous adorez également. Celui ci est assez ancien (6 ans quand même) mais il n’en est pas moins bon que les autres. Je suis toujours à me demander comment il arrive à trouver toutes ces idées glauques. Parce que oui se sont toujours des enquêtes wtf. 
On retrouve le couple Lucie/Franck a un moment clé de leur histoire. Ils veulent un enfant à tout prix. Lucie en a besoin pour faire le deuil de ses jumelles décédées et Franck de sa femme et sa fille. 
A l’approche de Noël, ils sont appelés suite à la découverte d’un homme retrouvé dans son frigidaire avec un mot bizarre écrit. Suite à ça, une femme de la connaissance de la victime disparaît et un enfant très malade refait surface. Dès le prologue, je trouve que l’histoire est bizarre. Il est question de radioactivité et de Tchernobyl. Mais en continuant, ce n’est pas mieux car il s’agit de véritables essais sur des humains. A chaque fois, les récits me donnent des frissons. J’ai du mal à imaginer le mental de ceux qui font ça. En tout cas, l’histoire est encore une fois super bien ficelée et avec un niveau de détails et d’explications époustouflant. Ça doit demander des mois de recherches pour connaitre tout ça. Même moi je n’ai pas compris tous les mots et toutes les explications. Mais c’est ce qui donne son réalisme aussi.

En parallèle, Franck Sharko est victime d’un démon du passé. En effet, une personne a repris le flambeau du kidnappeur de son ex femme et s’amuse à le torturer. J’ai un peu envie de lui tirer les oreilles en voyant qu’il agit seul mais je ne peux que comprendre ses raisons. En tout cas, ce nouvel individu est également bourré d’ingéniosité et de sadisme. Cela en devient déstabilisant. Il choisit des personnes et des endroits familiers au commissaire ce qui rend encore plus calculé tous ses coups.
C’est un mélange d’horreurs et d’incompréhensions je pense. A ce moment, on se dit qu’ils ont vraiment toutes les enquêtes les plus horribles. Je pense que dans la vie d’un policier, on tombe sur une ou deux enquêtes de ce genre dans toute une carrière. Enfin j’espère pour eux car ça peut détruire une personne. 
Encore une fois l’auteur m’a juste scotché et a réussi à nous faire un roman de 600 pages qui ne parait pas trop long et trop lent. Cette troisième lecture de lui me donne encore envie de continuer sur ma lancée et de mettre de coté mes Fred Vargas. Peut être même qu’il la détrônera dans mon cœur.
Ma revue sur Sharko : ici
Ma revue sur Rever : ici

Publication : 11 Octobre 2012
Edition : Fleuve noir
Nombre de pages : 600
Prix : 22 €

Avez vous lu ce roman ?
La bise !

Sharko – Franck Thilliez

~ Résumé ~ 

« Sharko comparait toujours les premiers jours d’une enquête à une partie de chasse. Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s’élancent à la poursuite du gibier. À la différence près que, cette fois, le gibier, c’était eux. » Eux, c’est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons. Lucie n’a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d’être confiée au 36, car l’homme abattu n’avait semble-t-il rien d’un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure. Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l’enquête et s’enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu’à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu’ils s’étaient efforcés de bâtir. 

~ Mon avis ~

Le petit dernier de Franck Thilliez et bien je l’ai lu. Après mon grand amour pour mon premier test avec lui. Et je vous en avais parlé ici. Autant vous dire que celui ci… c’est de la bombe.
J’avais hâte de le découvrir dans une nouvelle histoire. On retrouve ici un couple de flics des 36 quai des Orfèvres. En voulant aider sa famille et en savoir plus sur l’enquête que menait son oncle, Lucie se retrouve impliquée dans un meurtre. Son mari, Franck, va tout faire pour la sortir de cette affaire. Mais une enquête en menant à une autre, on découvre des choses encore plus sombre.

Autant vous dire qu’il faut avoir le corps accroché. L’évocation de sang, cannibalisme ne doit pas vous faire peur. Pour ma part, j’étais assez surprise mais j’ai trouvé l’imagination de l’auteur, encore une fois, magnifique. 
Le duo est tellement beau. On réalise qu’un homme est prêt à beaucoup de choses pour son amour et sa famille. Sans même connaitre les raisons, il ne va pas hésiter à maquiller la scène de crime et récupérer l’affaire.
Dans ce roman, je trouve que tous les faits sont hyper bien amenés avec le maximum de détails et sans superflus. L’enquête dans l’enquête semble complètement farfelus mais très réalistes. Encore une fois, Franck Thilliez a réussi à me faire sursauter et mettant une tension et un suspense comme personne d’autres ne sait le faire.
J’ai encore hâte de découvrir de nouvelles histoires de lui. Encore une fois je ne suis pas déçue.

Parution : 11 Mai 2017
Editions : Fleuve noir
Nombre de pages : 576
Prix : 22 €

Avez vous lu Sharko ?
La bise !