Jeux interdits – Emma Green

~ Résumé ~

Parce qu’aimer un enfoiré, c’est déjà un challenge en soi, mais aimer son demi-frère… c’est presque hors la loi.
À 15 ans, j’ai rencontré mon pire ennemi. Sauf que Tristan Quinn était aussi le fils de la nouvelle femme de mon père. Et que ça faisait de lui mon demi-frère. Entre nous, la guerre était déclarée. Et on n’a pas tenu deux mois sous le même toit.
À 18 ans, le roi des emmerdeurs revient du pensionnat où il a été envoyé pour le lycée. Il a son diplôme en poche, les yeux les plus perçants qui soient et un sourire insupportable que j’ai envie d’effacer de sa gueule d’ange. Ou d’embrasser juste pour le faire taire.
Entre Liv et Tristan, c’est à celui qui tiendra le plus longtemps. Sans craquer. Sans commettre un meurtre. Ou pire, sans tomber éperdument amoureux…

~ Mon avis ~

Vous le voyez, j’ai pas mal repris la romance qui m’avait tant manquée. Il y a quelques mois, un roman d’Emma Green est sorti et me tentait bien. J’ai appris qu’en fait il s’agissait du tome 4 de la saga « Jeux de… ». Et puis vu que je n’avais jamais lu de roman de ces autrices dont j’avais beaucoup entendu parlé, je me suis lancée. Et ça a été un véritable coup de cœur. 
On retrouve Liv vivant chez son père qui sait remarié à une femme horrible ayant deux enfants : Max, un petit bonhomme de 7 ans et Tristan, un ado de son âge. Autant vous dire que la cohabitation entre les deux adolescents est un peu compliquée. Ils ne se supportent pas et passent leur temps à s’engueuler et mal se parler. Autant vous dire que l’ambiance est on ne peut plus tendue. Mais la frontière est si mince entre la haine et l’amour.
Ce roman m’a beaucoup fait penser à la saga DIMILY sauf que les deux adolescents se connaissent et cohabitent depuis plusieurs années. On retrouve donc une relation demi frère/demie sœur très complexe à base de je t’aime moi non plus.
Liv est un personnage que j’ai beaucoup aimé et auquel je me suis très vite attachée. Elle vivait seule avec son père à des milliers de kilomètres de sa mère et était heureuse. Par amour pour son père, elle a acceptée une belle famille qu’elle ne supportait que très difficilement. J’ai adoré sa relation avec son père et sa grand mère qui est à mourir de rire. Tristan quant à lui je l’ai adoré et je l’ai détesté en même temps. Il a deux facettes complètement contradictoires. La relation entre les deux ne fait qu’évoluer pendant tout le tome et on a envie de savoir comment ça va se terminer.
Pour les personnages secondaires, je les ai également adorés. Max est un petit bonbon. Le genre de petit frère qu’on a envie de chouchouter, de câliner… La belle mère est un personnage que j’ai eu du mal à comprendre. Mais je trouve qu’elle met un certain rythme aux actions durant ce récit. La grand mère est adorable et tellement drôle. Elle m’a fait mourir de rire. Toujours à donner de bons conseils et à ne pas se prendre la tête. 
Cette romance est très addictive. J’ai lu le roman très très rapidement avec grand plaisir et sans m’ennuyer. L’écriture est fluide et totalement envoûtante. Ce n’est pas non plus un roman érotique donc si vous commencez la romance je vous la conseille vivement. J’ai d’ailleurs enchaîné avec le tome 2 dont je vous parlerais très rapidement aussi.
Parution : 10 Mars 2016
Editions : Addictives
Nombre de pages : 550
Prix : 15 €

Avez vous suivi la romance d’un jeux interdit ?
La bise ! 

The air he breathes – Brittainy C Cherry

~ Résumé ~

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes.
C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route.
Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

~ Mon avis ~

Allez un peu de romance par ici. J’ai découvert la saga Elements de Brittainy C. Cherry grâce à ses magnifiques couvertures. Non mais il faut être honnête, elles sont sublimes et donnent envie. Et puis j’aimais beaucoup le concept de reprendre les éléments de la terre. J’ai donc commencé par le premier l’air avec The air he breathes. Et franchement, je ne pensais pas apprécier autant.
On retrouve donc Elizabeth qui essaye de reconstruire sa vie avec sa fille un an après le tragique décès de son mari. Elle va donc retourner dans sa maison, retrouver ses amis et reprendre une vie normale. Mais lorsqu’elle arrive, elle fait la connaissance de Tristan, son voisin qui a très mauvaise réputation. Elle ne sait pas pourquoi, mais elle va lui laisser le bénéfice du doute et essayer de comprendre cette personne malgré la caractère bien trempé du jeune homme. Elle va vite se rendre compte qu’il cache un mal puisqu’il a également perdu sa femme et sa fille dans un accident de voiture. Ils vont donc essayer de se sauver l’un l’autre de ce deuil très difficile.
J’ai beaucoup aimé Elizabeth qui est une battante et qui veut donner une belle vie à sa fille. Elle garde toujours le positif de quelque chose ou de quelqu’un malgré l’épreuve qu’elle vit. La relation qu’elle va créer avec Tristan est juste sublime. A base principal de « je t’aime moi non plus ». Quant à Tristan, on sent une grosse carapace. Surtout que nous avons également sa partie et des bouts de son histoire. Je trouve ça très intéressant pour le comprendre et apprendre ce qu’il s’est réellement passé pendant cet accident. La petite Emma est un bon souffle de bonheur et d’amour. Elle me fait mal au cœur par sa situation mais donne également beaucoup d’amour à sa mère et Tristan.
La romance est très présente dans ce roman mais on n’en fait pas le sujet principal. Le deuil est un sujet très lourd qui a été traitée avec brio par l’autrice je trouve. On sent beaucoup d’émotions dans le récit et la romance vient alléger un peu tout ça. La balance est parfaite. Ce n’est pas un coup de coeur puisqu’il me manque un petit je ne sais quoi mais j’ai beaucoup aimé ma lecture. Et j’ai hâte de continuer cette saga

Parution : 7 Juillet 2016
Editions : Hugo roman
Nombre de pages : 360
Prix : 17 €

Avez vous lu ce premier tome ?
La bise !