Ceux qui voulaient voir la mer – Clarisse Sabard

final1561447023938.jpg

72b53-laure2ben2blivre2b252812529

Quand Lilou décide de quitter Paris pour Nice avec son fils Marius, elle ne se doute pas que son arrivée dans le Sud sera plus mouvementée que prévue ! Entre ses cours de yoga un peu particuliers, sa vie de mère célibataire, son original de père et son métier d’agent de bibliothèque, la jeune femme n’a pas le temps de chômer. Pourtant, c’est avec beaucoup de douceur qu’elle discute avec Aurore, une vieille dame de 90 ans rencontrée dans le parc voisin. Aurore qui attend toutes les semaines son grand amour, Albert, parti à New York tenter sa chance après la guerre. Lilou décide alors de tout faire pour retrouver le grand amour de son amie. Mais à trop vouloir remuer le passé, c’est le présent qui va la rattraper…

63550-laure2ben2blivre2b252822529

Cela fait plusieurs mois que j’entends parler de Clarisse Sabard partout sur les réseaux pour toutes ses parutions Charleston. En voyant qu’elle était présent à Saint Maur en poche, j’ai voulu la découvrir afin de préparer notre rencontre. Et surtout voir si ses écrits étaient à la hauteur de leurs réputations.

Et autant vous dire que je me suis prise une claque. Je ne voulais pas lire le résumé pour pouvoir garder du mystère. C’est chose réussie puisque je ne m’attendais absolument pas à ça. On fait la connaissance de Lilou qui en a marre de la vie parisienne et décide de partir vivre à Nice avec son fils. C’est un nouveau départ pour elle mais ça commence assez mal. Elle voit tous les jours à sa pause déjeuner une vieille dame seule. Elle décide de lui parler un peu. Elle s’appelle Aurore et est une rescapée juive de la guerre. Et là pof gros coup de massue. Aurore demande à Lilou d’écrire son histoire pour le faire passer de générations en générations. Lilou va partir en plein retour dans le passé et va même cherché l’amour de jeunesse d’Aurore.

Je pense vous en avoir déjà trop dit. Au début, je me suis beaucoup reconnue dans la volonté de Lilou de prendre un nouveau départ loin de sa ville d’origine. C’est une idée qui me trotte dans la tête depuis longtemps. Je l’ai trouvé adorable tout comme son fils qui est à mourir de rire. Ce qui fait la force de ce roman est la partie historique. J’ai trouvé que cela était très bien transmis. Je me suis presque retrouvée dans Le Journal d’Anne Franck. Le balancier entre présent et passé est parfaitement doser. On ne se sent absolument pas perdu.

L’histoire est belle, touchante et addictive. Pour ma part je l’ai pris en audio et mon dieu que j’ai aimé. Cela m’a permis de l’économiser et de le rendre plus vivant. Je me faisais vraiment les scènes dans ma tête. J’avais énormément de mal à décrocher. Si bien que la fin, je n’ai pas pu attendre. La dernière heure et demie, je l’ai écouté au travail tant j’étais prise dedans. Clarisse Sabard a une plume totalement dingue. On ne veut plus la lâcher. Elle a réussi à me fournir pleins d’émotions et à me toucher au plus profond. Lors de ma rencontre avec elle, j’ai énormément rigolé. Elle est très accessible et gentille. C’est ma plus belle rencontre du Salon et ma découverte de l’année. J’ai très envie de découvrir tous ses romans. Et je pense les écouter également.

Parution : 19 Mars 2019
Editions : Charleston
Nombre de pages : 315
Prix : 19 €

coup de

Avez vous lu ce roman ?
La bise !

2 réflexions sur “Ceux qui voulaient voir la mer – Clarisse Sabard

  1. Sarah dit :

    Bonjour Marie, merci pour l’avis. J’entends égalelment beaucoup parlé de ce livre et je pense qu’il sera dans mes prochianes PAL à lire. Je donne aussi des chroniques sur mon blog et pour l’instant je suis en train de lire la Tresse de Laetitia Colombani (boulversant).

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s